Passage sur TF1 en qualité d’expert météo !

Dimanche 27 Mars, le ciel était de nouveau bien couvert en région PACA en raison du retour du sable du Sahara dans l’atmosphère.

À cette occasion, Paul Marquis a pu être filmé par les équipes du 20H de TF1 !

(À partir de 40secondes dans le reportage)

Vagues de poussières désertiques : Le vrai du faux !

Image : Sat NASA

> Vous l’aurez remarqué et depuis hier mardi 15 Mars, de vaste remontées de poussières désertiques concernent la France.

 

Une telle quantité et aussi étendue est exceptionnelle ! Et on le remarque bien en regardant l’image Satellite au dessus.

> Mais comment ce phénomène se forme ?

En fait, lorsqu’une dépression passe à proximité du Maghreb, cette dernière aura tendance à soulever de grandes quantités de poussières désertiques ! Porté par le Sirocco, ce sable du Sahara peut parcourir des milliers de kilomètres avant d’arriver en France et ailleurs en Europe. Nous en avons déjà retrouvé jusqu’en Norvège d’ailleurs.

Il peut alors se produire des dépôts aussi bien par temps humide que par temps sec selon les conditions atmosphériques et la quantité de poussières dans l’atmosphère.

En priorité, les dépôts par temps sec se produiront plutôt en altitude et notamment sur le manteau neigeux en Hiver.

Par conséquent, la neige change de couleur pour devenir orange/marron. Ainsi, les propriétés du manteau neigeux vont être modifié durablement durant la saison. La neige aura tendance à se réchauffer et à absorber bien plus d’énergie du soleil car perdant son effet d’albédo. C’est à dire, la capacité à réfléchir la lumière du soleil de par sa couleur blanche (voir photo ci-dessous)

© Image : Thé Manzon à Risoul

Ainsi, plusieurs scientifiques ont pu observer une fonte précoce du manteau neigeux d’environ 10 à 20 jours quand ce dernier était « souillé » par le sable du Sahara. On remarque également un risque avalancheux pouvant être plus important dans certaines zones.

Au travers de ces différentes vagues de poussières désertiques, E-Meteo Service étudie et analyse ce phénomène parfois récurent au travers de nombreux témoignages, clichés ainsi qu’avec des rapports des pisteurs de nos différentes stations de ski partenaire.

> Quels sont les conséquences de ces poussières désertiques en France ?

Les conséquences sont bien évidemment multiples sur notre territoire et parfois méconnue du grand public.

La 1ère est bien évidemment les fameuses « pluies de sable » quand la pluie y est associée et fait souvent la une des réseaux sociaux. Mais il y a bien d’autres conséquences comme une pollution atmosphérique lorsque le phénomène est important et/ou durable selon un rapport récent d’ATMOSUD et de l’INVS.

Par ailleurs et selon le RNSA, ces poussières peuvent aussi être chargées en pollens et diffuser ces derniers sur de très grandes distances contribuant quelque part à la nature en servant de « passerelle ».

Une autre conséquence parmi d’autres est le fait que le ciel soit souvent nuageux lorsque ces poussières remontent alors que les prévisions météo ne le prévoyaient pas forcément au départ.

© Image : Skiron (prévision des différents aérosols)

Pourquoi ?

Car les poussières désertiques viennent servir de « noyau de condensation » et contribue à créer une importante couche nuageuse que les différents modèles météo n’avaient pas vu venir n’intégrant pas ce type de paramètre au sein de leurs algorithmes.

Par conséquent et quand le prévisionniste expert remarque une remontée de poussières, il sait par avance que la nébulosité sera largement sous-estimée et va venir corriger le tir pour ses différents clients. C’est un exemple typique du fait qu’un robot ne pourra jamais faire une bonne prévision. Et qu’il faudra toujours un humain pour analyser et expertiser les données ! 😉

> D’autres conséquences ailleurs sur la planète ?

Et bien oui ! Et ce sera le dernier paragraphe de cet article précis et assez technique.

On le sait assez peu, mais si la forêt Amazonienne est aussi luxuriante, c’est en grande partie grâce aux poussières désertiques du Sahara.
Bien que ces 2 éco-systèmes n’aient rien à voir et soit distant de plusieurs milliers de kilomètres, ils sont directement liés ! 🙂

En effet, les poussières du Sahara sont chargées en nutriments et en phosphore. Par conséquent et en voyageant, elles vont venir fertiliser les sols de l’Amazonie en lui apportant des nutriments essentiels et une grande dose de Phosphore. Ce dernier favorise le développement racinaire des plantes et régule la mise à fleurs ainsi que la maturation du fruit. Il est essentiel à son bon développement.

Nous sommes ici clairement en présence de « l’effet papillon ». C’est à dire que sur Terre, tout est lié et même sur de très grandes distances !

Cette théorie évoque le fait que le battement d’ailes d’un papillon au Brésil pourrait provoquer une tornade au Texas ! Théorie détaillée par Edward Lorenz en 1972 lors d’une conférence scientifique 😉

Vous l’aurez compris, ces poussières désertiques ont de multiples conséquences que nous avons tenté de détailler au mieux dans cet article.

Nous cherchions également à montrer s’il fallait encore le faire, que la météorologie est une science complexe autour duquel gravite un grand nombre d’autres domaines passionnant à analyser et à étudier ! Et c’est en ce sens que l’entreprise E-Meteo Service ne cesse d’étendre son domaine de compétences avec la mise en place de partenariats et d’échanges très enrichissants.

Si vous avez des questions ou des besoins météo, n’hésitez pas à nous contacter !

Vers une baisse des températures en 3ème décade de Novembre ?

> Comme le montre le diagramme ci-contre, les températures vont baisser à partir du 22 Novembre.

Après avoir connu des températures globalement dans les normales voire un peu au dessus, la situation synoptique pourrait bien évoluer à partir de la 3ème décade de Novembre !

En effet et sous l’influence du déplacement des hautes-pressions vers l’atlantique, cela pourrait ouvrir le champ à une arrivée d’air plus froid par le Nord/Nord-Est de l’Europe.

Néanmoins, cette coulée froide ne serait pas forcément très humide comme en témoigne les probabilités de précipitations sur nos diagrammes tout en bas.

Pour une forte humidité, il faudrait plutôt un bon flux de Nord-Ouest celui qui donne d’abondante chutes de neige sur les Alpes par exemple ! Mais ça n’est pas encore à l’ordre du jour pour l’instant.

Alors que nous ne sommes plus qu’à 15 jours de l’Hiver météorologique qui débute le 1er Décembre, la nature nous rappelle que nous glissons lentement mais surement vers le mois de Décembre justement et des vacances de Noël également dans quelques semaines.

Après une saison 2020-2021 blanche dans les stations de ski, tout le monde espère un enneigement correct pour cette année ! Mais seul la nature le décidera 😉

Pour suivre les prochains développements je vous invite à vous rapprocher de Meteo-Alpes Durance ou de La Meteo du 13 ainsi que de notre site web pour vos différentes prestations !

>> Que vous soyez un particulier ou un professionnel comme une station de ski, un office de tourisme, ou une commune, nous avons tout ce qu’il vous faut !

L’entreprise fête ses 6 ans ! Tour d’horizon du chemin parcouru avec La Provence.

Article de La Provence en date du 5 Novembre 2021 sur l’évolution de l’entreprise E-Meteo Service !

Attribution de la médaille d’honneur pour services exceptionnels !

>> Dans le cadre de son statut de sapeur-pompier volontaire expert météo, Paul Marquis s’est vu attribuer par le ministère de l’intérieur cette distinction récompensant son travail et son dévouement pour le SDIS 13 tout au long de l’année.

Cette médaille d’honneur échelon argent est le fruit d’un travail acharné du quotidien pour prévenir, suivre et alerter toute une chaine de commandement en cas d’intempéries prévues dans les Bouches-du-Rhône mais aussi plus largement sur toute la zone de Défense Sud.

Cette récompense est un immense honneur et un formidable remerciement des services de l’état et du SDIS 13 pour le travail accompli !

 

Vers une suite de mois d’Octobre calme et anticyclonique !

> Après des semaines très agitées sur le front des intempéries, l’anticyclone des Açores va faire son grand retour !

Oui, mais jusqu’à quand ?

Depuis des semaines et même plusieurs mois, les intempéries n’offrent quasiment aucun répit à la France et particulièrement ces dernières semaines avec un enchainement impressionnant d’épisode Méditerranéens.

Ces épisodes auront malheureusement encore fait beaucoup de dégâts comme quasiment chaque année maintenant.

Néanmoins, un changement profond dans la circulation atmosphérique semble s’être opéré depuis quelques jours. Ce sera en effet le grand retour de l’Anticyclone des Açores ! Lui qui aura brillé par son absence depuis de longs mois y compris au coeur de l’Été.

> Quel temps pour la suite du mois d’Octobre ?

Selon toute vraisemblance, une période plus calme semble vouloir s’installer sur notre région et ce, au moins jusqu’au 20 Octobre.

Les hautes pressions présentent sur l’Atlantique repoussent en effet les perturbations au delà de notre secteur et du pays également.

La question est de savoir si cela durera ce qui n’est pas encore très bien définit.

Il est rare de connaître une période aussi calme au coeur même de l’Automne météorologique. Mais cela pourrait néanmoins sembler logique après autant de perturbations.

> Et côté températures ?

Ces dernières devraient rester souvent fraîches en matinée et agréables durant les après-midis avec une telle synoptque.

Notons également que le mistral pourrait souffler avec plus ou moins d’intensité en vallée du Rhône selon les jours.

 

En bref, cela va offrir un répit sur le front des intempéries ainsi que pour les météorologues fortement sollicités depuis des mois ! 😉

À la moindre dégradation en vue, vous pourrez suivre tout cela via nos réseaux sociaux ! 🙂

Quel temps pour la fin Août 2021 ?

> Vers un temps de saison et sans excès ?

C’est probablement ce vers quoi l’on tend pour notre fin d’Été météorologique (jusqu’au 31 Août).

En effet, même si l’anticyclone des Açores ne sera toujours pas au rendez-vous, la circulation des gouttes froides devraient largement se calmer.

Par conséquent, les températures devraient être de saison sur les Bouches-du-Rhône avec 16 à 19° durant les matinées et 28 à 32° durant les après-midis.

Côté ciel, le flux deviendra un peu plus « marin » durant le weekend du 21/22 Août avec donc pas mal d’entrées maritimes autour du Golfe du Lion.

Dès le lundi 23 Août, Mistral et Tramontane souffleront de manière modérée en faiblissant les jours suivants. Il faudra donc de nouveau être très vigilant sur les risques incendies dans la région.

> Et côté pluies ?

Il faut bien l’avouer, les perspectives pluvieuses sont encore bien maigres à l’heure actuelle.

Néanmoins, c’est une récurrence de ces dernières années où les orages « d’après 15 Août » semblent avoir disparu.

Il faudra probablement attendre le mois de Septembre pour voir revenir les premières pluies et les premiers épisodes Méditerranéens. Parfois, ces derniers n’arrivent pas avant Octobre en raison de la récurrence fréquente des hautes-pressions durant l’arrière saison.

Nous aurons bien le temps d’en reparler par la suite dans de nouveaux articles !

En attendant, vous pouvez nous suivre via nos différents réseaux sociaux et faire appel à l’entreprise pour accompagner vos événements, qu’ils soient personnels ou professionnels.

N’oubliez pas également nos abonnements mensuel !

Paul, expert météo en région PACA et à travers tout le territoire.

 

Passage à France 3 Provence Alpes risques avalanches

Alors que la neige est tombée très tardivement durant le Printemps 2021 sur les Alpes-du-Sud, France 3 s’est interrogé sur les raisons de nombreuses avalanches durant cet Hiver atypique.

 

 

Déficit d’ensoleillement sur les Alpes-du-Sud

Passage chez BFM d’ICI dans le cadre d’un large déficit d’ensoleillement sur les Alpes-du-Sud au premier semestre 2021 :

Émission/Débat avec un député/LaBonID

En Avril 2021, la mission locale du pays Salonais organise un grand débat sur le climat et l’écologie avec Mr Jean Marc Zulesi, député de la 8ème circonscription des Bouches-du-Rhône.

Paul Marquis, prévisionniste et expert météo participe activement au débat.

Présentation de l’activité de météorologue :

Remerciements de Mr le député Jean-Marc Zulesi en personne :